Menu
DATE : Saturday 6 August 2016 - 15:12
NEWS ID : 568
Print This Post

Député de Racht dans une interview avec Caspien :

Soutenir la production nationale ne devrait pas rester en tant qu’un slogan/ à BARJAM (Plan Global d’Action Commun) c’est seulement l’Iran qui se conforme aux engagements

Le député de Racht à l’Assemblée de Conseil islamique, a déclaré : les soutiens des productions nationales ne devraient pas être comme des slogans, on doit les rendre opérationnelles.

Soutenir la production nationale ne devrait pas rester en tant qu’un slogan/ à BARJAM (Plan Global d’Action Commun) c’est seulement l’Iran qui se conforme aux engagements

Jabbar Kouchakinedjad, dans une interview avec l’agence internationale de presse, Caspien, Racht, faisant allusion aux conditions économiques du pays, a précisé : l’importation des marchandises économiques qu’on produit les mêmes, en une qualité beaucoup plus mieux, dans notre pays, surtout dans l’année qui est nommé l’année de la réalisation de l’économie de résistance, par le Guide Suprême, c’est une catastrophe.

Il indiquant que la contrebande des marchandises a paralysé la production nationale, a déclaré : malheureusement, en BARJAM(Plan Global d’Action Commun) nous n’avons rien obtenu et c’est seulement l’Iran qui se conforme aux engagements.

Le député de Racht à l’Assemblée déclarant que l’économie du pays n’est pas dans un bon état, a souligné : le gouvernement devrait envisager vigoureusement les politiques de l’importation.

Kouchakinedjad en insistant qu’on ne doit pas ignorer la potentialité de Guilan dans la question de la politique de l’économie de résistance, a ajouté : c’est uniquement l’économie de résistance, comme une lampe, peut nous sortir du chemin sombre des problèmes économiques.

A la fin de son interview, Kouchakinedjad a ajouté : les soutiens des productions nationales ne devraient pas être comme un slogan, il faut les rendre opérationnelles.


/End

RELATED NEWS

Leave A Response

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.